• 4 Avril 1968 Mort Tragique De Martin Luther King à Memphis

    4 Avril 1968 Mort Tragique De Martin Luther King à Memphis

    4_avril_1968_mort_tragique_de_martin_luther_king_memphis-martin.jpg
    <if></if><if></if><else></else><else></else><if></if><if></if>
    Qui est Martin Luther King Jr.?
    LE 25 novembre 1926, Michael (qui prit par la suite le prénom de Martin) Luther King père, épouse Alberta Williams, fille d'A. D. Williams, pasteur de l'église baptiste d'Ebenezer à Atlanta, en Géorgie.
    Le 15 janvier 1929, naît Michael (qui prit ultérieurement le prénom de Martin) Luther King fils, juste avant le début de la Grande Dépression - la crise économique qui allait étendre ses tentacules désastreux jusqu'au moindre recoin des Etats-Unis pendant plus d'une décennie.
    Le 21 mars 1931, A. D. Williams décède. Martin Luther King père lui succède à la tête de la paroisse d'Ebenezer.
    King fils est allé dans les écoles primaires publiques d'Atlanta pendant un certain temps, après quoi il a passé deux ans dans un établissement d'enseignement secondaire qui était alors dénommé Atlanta University Laboratory High School (lycée expérimental de l'université d'Atlanta). Quand cette école a fermé ses portes, il est entré au lycée Booker T. Washington.
    Il fut élevé dans un climat agréable. Ses parents ne se disputaient jamais.
    Martin Luther King fils adhéra à l'église à l'âge de cinq ans. L'église a toujours été son second foyer. Il y allait tous les dimanches. Il n'a jamais regretté d'aller à l'église jusqu'au jour où il a traversé une phase de scepticisme, pendant sa deuxième année d'études supérieures. A treize ans, il a scandalisé sa classe, à l'école du dimanche, en rejetant l'idée de la résurrection corporelle de Jésus. Les doutes avaient commencé à surgir implacablement.
    Il fut ordonné ministre baptiste à l'âge de 17 ans.
    King fils a été diplômé du Morehouse College avec un B. A. degree en 1948 et du séminaire théologique Crozer avec un B.D. en 1951. Il a reçu un PhD de l'Université de Boston en 1955.
    En janvier 1952, il rencontra la séduisante cantatrice Coretta Scott. Le 18 juin 1953, King père bénit leur mariage à Marion, dans l'Alabama. Ils auront quatre enfants.
    En 1954, Martin Luther King fils est devenu le pasteur de l'église baptiste de l'avenue Dexter à Montgomery, dans l'Alabama. Il était le leader du boycott des bus de Montgomery en 1955, qui a commencé quand Madame Rosa Park a refusé de céder sa place à une personne de race blanche. King a été arrêté durant cette campagne, qui s'est terminée par une décision de la Cour Suprême des États-Unis déclarant illégale la ségrégation dans les autobus.
    Martin Luther King fils a grandi non seulement dans l'horreur de la ségrégation mais aussi de l'oppression et des actes barbares qu'elle entraînait dans son sillage. Il a observé de ses propres yeux les brutalités policières et a été témoin des tragiques injustices dont les Noirs étaient les victimes devant les tribunaux. Ainsi, le Ku Klux Klan, organisation basée sur la suprématie blanche, recourait alors à la violence pour maintenir la ségrégation et faire en sorte que le Noir "reste à sa place".
    Il a passé bien du temps à lire les ouvrages des grands sociologues. Il a abordé très tôt le livre de Walter Rauschenbusch, Christianity and the Social Crisis, qui a laissé une emprunte indélébile sur sa pensée en fournissant une base théologique aux préoccupations sociales qui avaient déjà grandi en lui à la suite de ses premières expériences.
    Ses études à Crozer et à Boston lui ont permis de découvrir le travail du nationaliste indien Mohandas K. Ghandi. Les pensées de celui-ci devinrent le coeur de sa propre philosophie au sujet des revendications non-violentes.
    Le 26 janvier 1956, pendant une campagne de "durcissement" organisée par les autorités, King est arrêté et jeté en prison pour excès de vitesse. Le 28 janvier, on lui inflige une amende de quatorze dollars pour excès de vitesse. Le 30 janvier, après l'explosion d'une bombe à son domicile, King plaida pour la non-violence.
    En 1956, il obtint de la Cour suprême des Etats-Unis, l'abolition des barrières raciales dans les institutions.
    Il lutta toute sa vie contre la ségrégation et pour la justice sociale, donnant une impulsion décisive au Mouvement des Droits civiques.
    Le 14 février 1957, il devint le chef de la Southern Leaders Conference (Conférence des dirigeants du Sud), qui prendra plus tard le nom de Southern Christian Leadership Conference, SCLC (Conférence des dirigeants chrétiens du Sud). Le 25 septembre, il approuva la décision prise par le président Eisenhower de recourir à la force pour obliger le lycée central de Little Rock à admettre des élèves noirs.
    Le 23 juin 1958, Martin Luther King, accompagné par d'autres dirigeants du Mouvement pour les droits civiques, rencontra Eisenhower.
    Le 3 septembre 1958, il est arrêté à Montgomery. Le 4 septembre, après sa condamnation pour avoir refusé d'obéir à un officier de police, l'amende de King est payée par le commissaire de police de Montgomery. Le 20 septembre, alors qu'il était assis dans un grand magasin de Harlem, en train de dédicacer son livre Stride Toward Freedom (Combat pour la liberté), sur le boycottage des autobus à Montgomery, il fut poignardé par une femme noire déclarée folle. Le 3 octobre, à sa sortie de l'hôpital de Harlem, il entama sa convalescence chez le révérend Sandy F. Ray.
    Le 3 février 1959, King s'embarqua pour l'Inde en compagnie de sa femme Coretta et de son biographe Lawrence Reddick. Le 10 février, après un séjour à Paris, King arriva en Inde avec ses compagnons de voyage et dîna avec le Premier ministre Nehru. Cette visite en Inde lui permit d'approfondir sa compréhension du Satyagraha, les principes de Gandhi concernant la persuasion pacifiste, lequel King détermina comme étant son instrument principal pour les protestations sociales. Le 10 mars, il partit de l'Inde pour Jérusalem et Le Caire. Le 18 mars, il retourna aux Etats-Unis.
    L'année suivante, il démissionna de l'église de Montgomery afin de devenir co-pasteur (en affiliation avec son père) de l'église baptiste Ebenezer à Atlanta. Ce déménagement stratégique lui permettait de participer plus intensément dans le toujours croissant mouvement national de droits civils.
    Le 23 juin 1960, King s'entretint des droits civiques avec le sénateur John F. Kennedy, candidat à la Maison-Blanche. Le 8 novembre, Kennedy remporta de justesse les élections présidentielles, grâce aux voix des électeurs noirs.
    L'apothéose fut atteinte le 28 août 1963, avec la marche sur Washington, qui réunit 250 000 personnes, et à l'occasion de laquelle King prononça son discours I have a dream ("Je fais un rêve") au pied du mémorial Lincoln ; sur un ton biblique, il y traçait la vision d'une Amérique fraternelle où Blancs et Noirs se retrouveraient unis et libres. Mais à partir de ce moment, l'administration Kennedy s'éloigna du pasteur, dont les succès l'inquiétaient ; le FBI l'accusa d'être sous influence communiste et suscita une campagne contre lui.
    Le 15 septembre 1963, une explosion de dynamite tue quatre petites filles noires qui assistaient à l'école du dimanche dans l'église baptiste de la 16e Rue à Birmingham. Le 19 septembre, King et d'autres dirigeants du Mouvement pour les droits civiques rencontrent le président John F. Kennedy. Le 22 septembre, King prononce l'éloge funèbre des quatre enfants.
    Le 22 novembre 1963, le président Kennedy est assassiné. Lyndon B. Johnson lui succède.
    Le 10 décembre 1964, Martin Luther King est le plus jeune lauréat du Prix Nobel de la paix à être récompensé : il n'a que 36 ans. Le 27 janvier 1965, hommage est rendu à King au cours d'un dîner biracial organisé à Atlanta. Mais son Mouvement est de plus en plus contesté et concurrencé par des mouvements qui prônent la violence, comme les Black Muslims (Musulmans noirs), dont le chef, Malcolm X, est assassiné le 21 février 1965.
    En 1965, King prit part à la marche sur Selma, en Alabama, pour le respect du droit de vote, sans cependant la conduire jusqu'à son terme, le capitole de Montgomery, ce qui lui fut reproché comme une preuve de son indétermination. Le contexte politique était marqué par une flambée de violence, avec des assassinats d'antiségrégationnistes modérés, par les émeutes de New York (juillet 1964), du ghetto de Watts à Los Angeles (août 1965) ou de Detroit (juillet 1967). Afin de suivre la montée en puissance des tendances plus radicales, King s'ouvrit alors à de nouvelles formes de contestation : il soutint la lutte pour le relogement des habitants des bidonvilles de Chicago (1966) et se déclara contre la guerre du Viêt-Nam (1967) ; il resta fidèle à ses convictions non violentes malgré l'écho que rencontraient les partisans du "black power" ("pouvoir noir") et ceux d'une autodéfense armée des Afro-Américains (Black Panthers, créées en 1966), qui tous lui reprochaient sa modération.
    Le 4 avril 1968, à Memphis (Tennessee), Martin Luther King est assassiné, alors qu'il vient soutenir une grève des éboueurs de la ville. L'enquête est menée de façon hâtive, son assassin est rapidement arrêté, jugé et condamné à la prison à perpétuité (en 1996, alors qu'il est atteint d'une maladie incurable, il affirme qu'il faisait partie d'une conspiration !). Cet assassinat souleva une immense émotion aux États-Unis et dans le monde entier, alors que les ghettos noirs des grandes villes américaines sombrèrent dans des émeutes d'une extrême violence.
    Tous les troisièmes lundi de janvier, les habitants des États-Unis commémorent le jour de Martin Luther King junior en souvenir de son action et de sa mort tragique.<if></if><if></if>
    <else></else><else></else>
    <if></if><if></if>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :