• Bréve Biographie de Dianne Fossey

    Bréve Biographie de Dianne Fossey

     

     

    Diane Fossey est née à San Francisco, en Californie en 1932. Son intérêt marqué pour les animaux l'a amené à des études pré-vétérinaires. Toutefois, rapidement, elle s'est orientée vers la thérapie ("occupational therapy") et à obtenue son diplôme du State College de San José.

    Via des amis, Diane Fossey s'intéressât à l'Afrique et y a fait un voyage de six semaines en 1963. A Olduvai Gorge, elle rencontrât le Dr. Louis Leakey qui lui imprima l'importance de faire de la recherche sur les grands singes. Cette réunion l'incita à étudier les gorilles des montagnes.

    Déterminé à travailler en Afrique, Diane gagnât l'appui de la National Geographic Society et de la Fondation Wilkie en 1966 pour un programme de recherche au Zaïre. Le bouleversement politique local l'y forçat à se déplacer au Rwanda, où en 1967 elle a établi Karisoke, un camp de recherches dans le Parc National des Volcans. En 1970, ses efforts pour habituer les gorilles à sa présence ont été finalement récompensés quand Peanuts, un mâle adulte, à touché sa main. C'était le premier contact amical entre gorille et humain jamais enregistré.

    Ses milliers d'heures d'observation intense ont permis au Dr. Fossey de gagner la confiance complète des groupes sauvages qu'elle a étudiés et ont apportées de nouvelles connaissances sur de de nombreux d'aspects précédemment inconnus du comportement de gorille. Quand les braconniers ont attaqué et ont tué un jeune mâle appelé "Digit" à qui elle s'était développée particulièrement attachée, elle a réagi en faisant une campagne publique contre le braconnage des gorilles. National Geographic y a contribué à sa façon en plaçant sa photographie sur la couverture d'une édition contenant un article détaillé avec des photos par Bob Campbell. Les contributions ont afflué de partout dans le monde, permettant à Dr. Fossey d'établir la fondation Digit (renommé Fondation pour les Gorilles Diane Fossey en 1992) et de consacrer le reste de sa vie à la protection des gorilles

    Le Dr. Fossey a obtenu son Doctorat à l'université de Cambridge et en 1980 a accepté une poste à l'université de Cornell qui lui a permis de commencer l'écriture des "Gorilles dans la brume". Sa publication lui a apporté une renommée mondiale et a aidé à concentrer une attention fort nécessaire sur la situation difficile des gorilles de montagne, dont le nombres avaient entre-temps diminué jusqu'à 250. Elle est revenue à Karisoke pour continuer son inlassable campagne pour assurer la survie du gorille de montagne et pour que cesse le braconnage.

    Le Dr. Fossey a été assassiné dans sa cabine à Karisoke le 26 décembre 1985. Sa mort est un mystère resté non résolue. La dernière inscription de son journal intime lit : "quand vous réalisez la valeur de toute la vie, vous restez moins sur le passé et vous vous concentrez sur la préservation du futur."

    Le rêve de Diane Fossey est toujours vivant aujourd'hui dans le travail des chercheurs et du personnel rwandais de la fondation Fossey à Karisoke. Aujourd'hui, la population de gorille de montagne augmente régulièrement dans la région de volcan de Virunga. Cette tendance peut être attribuée au succès des efforts du fond international pour les gorilles de Diane Fossey et de ses défenseurs. C'est également un mémorial particulièrement approprié à la vie et au travail de Diane Fossey.

    En 1988 la vie et le travail de Diane Fossey a été dépeint dans le film "Gorilles dans la brume", avec Sigourney Weaver. Mme Weaver fut si émue par son expérience avec les gorilles durant le tournage qu'elle est devenue un défenseur de la Fondation pour les Gorilles Diane Fossey. Aujourd'hui Sigourney Weaver en est le président honorifique.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :