• Jeffrey Lionel Dahmer, le cannibale de Milwaukee

    Jeffrey Lionel Dahmer, le cannibale de Milwaukee

     

    Jeffrey Lionel Dahmer, le cannibale de Milwaukee ***
    <div-container></div-container> <div-container></div-container>Résumé :
    Quand il était petit, Dahmer dépeçait des animaux. Devenu adulte, il a violé, assassiné et démembré des jeunes hommes. Il était nécrophile et cannibale( !!! ) Il s'est attaqué à des sans abri, homosexuels, noirs ou asiatiques : la police ne se préoccupait pas de leur disparition ( !!! ) Il découpait les corps en morceaux, les jetait dans de l'acide, ou les mangeait, ou les gardait dans son frigo ou, encore, en décorait sa cheminée... Il voulait les avoir totalement en son pouvoir, obtenir des "zombies" qui auraient exaucé le moindre de ses désirs... Il a été arrêté parce que sa dernière victime a pu s'échapper et a ramené la police chez lui. Ces crimes datent des années 1980.

    Son enfance
    D'après le père de Dahmer, A 8 ans, Dahmer a été sexuellement agressé par un ado et cet incident peut peut-être aider à comprendre les crimes de Dahmer que je vais donner en détails.

    Sa mère avait des problèmes mentaux (toujours énervée) et son père était un pharmacien. Ils ne s'occupaient pas beaucoup de leur fils. Dahmer avait des « amis imaginaires » et faisaient déjà peur à ses camarades de classe. C'était quelqu'un intelligent mais qui n'utilisait pas son potentiel. C'était aussi un grand solitaire.

    A 10 ans, Dahmer faisait des expériences avec des animaux morts : il décapitait des rongeurs et blanchissait des os de poulet avec de l'acide. D'ailleurs, un jour, il cloua un chien mort sur un arbre et planta la tête coupée du chien sur un pieu..( !!! ). En fait, il aimait voir l'intérieur des animaux.. En plus, son père étant pharmacien, il lisait des livres d'anatomie et de chimie.

    A 16 ans, Dahmer, devint alcoolique et asocial. Ses parents se désintéressèrent totalement de lui et divorcèrent. Il vit donc avec sa mère.

    Ses crimes
    Il passa des expérimentations morbides sur des animaux au meurtre d'un être humain.

    1ère victime : Un jeune auto-stoppeur, Steven Hicks. Il le ramena chez sa mère, absente, pour "boire un coup, fumer un pétard et rigoler". Mais quand Hicks voulut partir, Dahmer lui fracassa le crâne avec une haltère et l'étrangla. Puis, il traîna le corps dans un espace, sous la maison, où il resta quelques jours. Mais l'odeur de décomposition devint trop forte, et Dahmer le coupa en morceaux et mis ceux-ci dans des sacs plastiques. Il les enterra finalement derrière la maison.

    Ensuite, pendant 9 ans, il ne tua plus mais ses fantasmes grandirent. Il essaya toutes les autres manières possibles de satisfaire ses pulsions. Lorsqu'on lui a demandé ce qui l'avait fait tenir durant toutes ces années, il a répondu : "l'alcool, la pornographie et la masturbation."
    Dahmer accepta son homosexualité en 1981 et devint un habitué des bars gays. En 1982, il s'installe dans la maison de sa grand-mère à West Allis (Wisconsin)...il vivait à la cave ( !! ). Il fut arrêté en 1986 et déclaré coupable de "violation de l'ordre publique"(masturbation en publique). Après sa libération (1 an), il tua de nouveau.

    2ème victime : Le 15 septembre 1987, Dahmer passa la journée à boire dans un bar gay où il rencontra Steven Tuomi. Ils discutèrent pendant des heures, puis quittèrent le bar ensemble. Ils allèrent dans un hôtel et prirent une chambre. Dahmer déclara ne pas se souvenir de ce qui s'était passé une fois dans la chambre, mais seulement qu'il avait "beaucoup bu ».Il ne se souvint pas de ce qu'il s'était passé mais Tuomo était mort ! (sans doute étrangler).. Paniqué, Dahmer se précipita dans un magasin pour y acheter une valise, où il a déposa le corps de Tuomi, après l'avoir démembré. Puis, il appela un taxi et ramena la valise dans la maison de sa grand-mère, à la cave. Là, il continua à le découper. Lorsqu'il eut terminé, il mit les morceaux dans des sacs plastiques et les jeta dans la poubelle ! On ne retrouva jamais le corps de Steven Tuomi. Le mystère resta entier jusqu'à ce que Dahmer confesse son meurtre en 1991.

    3eme victime : Le 16 janvier 1988, Dahmer s'approcha d'un jeune prostitué de 14 ans, James Doxator. Il lui proposa de l'argent pour tourner une vidéo avec lui. Doxtator accepta, et Dahmer l'amena dans sa cave. Il lui offrit un verre avec des somnifères et, lorsque Doxtator se fut endormi, il l'étrangla. Dahmer plonga le corps dans de l'acide pour enlever les chairs. Il brisa les os en morceaux qu'il répandit dans le jardin, et mit la chair dans des sacs, qu'il enterra sous la maison. La mère de James Doxtator signala sa disparition le 18 janvier. La police ne retrouva son corps que trois ans plus tard.

    4eme victime : Le 24 mars 1988, Dahmer rencontra Richard Guerrero dans un bar. Guerrero était fauché, aussi Dahmer lui proposa-t-il de l'argent s'il venait chez lui pour "tourner une petite vidéo". Guerrero accepta. Dans la cave de la grand-mère de Dahmer, ils eurent une relation sexuelle, puis Dahmer offrit un verre à Guerrero. Dès qu'il s'endormit, Dahmer l'étrangla puis le démembra. Il jeta les morceaux dans la poubelle... Pablo Guerrero déclara la disparition de son fils à la police le 29 mars. Il fit publier des annonces dans la presse local, avec une photo récente, mais ne reçut jamais aucun réponse.

    En septembre 1988, la grand-mère de Dahmer commença à s'inquiéter de l'odeur infecte provenant du sous-sol et du fait que son petit fils ramenait des "garçons" chez lui. Quand le père de Dahmer inspecta la chambre/cave de son fils, il trouva un résidu noir et collant, semblable à ce que l'acide fait à de la chair. Lorsqu'il questionna son fils à ce sujet, Dahmer lui répondit qu'il faisait des expériences avec des animaux. Comme Lionel Dahmer ne se préoccupait pas vraiment de ce que faisait son fils,il ne s'inquiéta plus. Mais la grand-mère de Dahmer lui demanda de trouver un autre logement. C'est alors qu'il aménagea dans un appartement toujours dans la même région.

    5eme victime : Dahmer attira chez lui un jeune Laotien ( !!! ) Keison Sinthasomphone, en lui promettant des friandises, le caressa et l'embrassa, puis lui proposa de l'argent s'il acceptait de poser nu pour des photos. Le garçon refusa et parvint à s'enfuir. La Police fut appelée, et Dahmer fut accusé d'agression sexuelle. Il passa une semaine en prison avant d'être libéré sous caution. Dahmer fut déclaré coupable le 30 janvier 1989. Le juge, décida de la condamner à 5 ans de mise à l'épreuve et à un an et demi dans une maison de correction (avec semi-liberté) pour qu'il puisse continuer à travailler. Dahmer resta pourtant libre jusqu'à la sentence "officielle", prévue le 23 mai. Entre temps, le 25 mars, il assassina Anthony Sears.

    6eme victime : Le 25 mars 1989, Jeffrey Dahmer rencontra Anthony Sears. Sears s'approcha de Dahmer et ils commencèrent à discuter. Dahmer n'avait pas voulu "inviter" Sears chez lui, car il pensait que la police pouvait surveiller son appartement. Ils eurent des relations sexuelles, puis Dahmer offrit à verre à Sears. Lorsque ce dernier se fut endormi, Dahmer l'étrangla. Son crâne, son scalp et ses parties génitales furent découvertent dans l'appartement de Dahmer lors de son arrestation, deux ans plus tard.

    Condamné, en mai donc, à une année et demi de semi-liberté, Dahmer fut libéré après 10 mois ( !!! ). Il retrouva son appartement.

    7eme victime : Le 20 mai 1990, deux semaines après avoir emménagé, Dahmer rencontra un jeune homme noir nommé Raymond Smith. Ray venait d'arriver à Milwaukee et il rencontra la mauvaise personne au mauvais moment ( !!! )... Dahmer lui demanda s'il accepterait de poser nu pour des photos, en échange d'un peu d'argent. Ray accepta son offre et l'accompagna jusqu'à son appartement, où il fut drogué et étranglé. Dahmer eut des relations sexuelles nécrophiles avec le corps. Puis, il le démembra et jeta les morceaux dans la poubelle. L'un des crânes peints trouvés chez Dahmer fut identifié comme étant celui de Ray Smith.

    8eme victime : Le 24 juin 1990, Dahmer rencontra un jeune homme noir, Edward Smith. Ils allèrent à l'appartement de Dahmer en taxi et eurent des relations sexuelles. Smith fut ensuite drogué et étranglé. Dahmer démembra le corps, puis le plaça dans de l'acide pour séparer les chairs. Il jeta les morceaux du corps dans la poubelle.

    9eme victime : Le 8 juillet 1990, Dahmer décida de changer de "mode opératoire" (voir article précédent) et de ne pas droguer sa victime. Un adolescent hispanique de 15 ans avait accepté de poser nu pour lui. Dahmer prit un maillet et tenta de le frapper à la tête. Le garçon se débattit et réussit à s'échapper. Il alla porter plainte à la police, mais lorsqu'il demanda aux officiers de ne pas dire à ses parents qu'il était homosexuel, les policiers décidèrent de ne pas donner suite à sa plainte ( !!!!!!!! ).

    10ème victime : Le 3 septembre 1990, devant une librairie homosexuelle, Dahmer discuta avec un jeune homme Ernest Miller. Ce dernier accepta d'accompagner Dahmer jusqu'à son appartement, où ils eurent des relations sexuelles. Puis Dahmer le drogua et lui coupa la gorge. Il plaça le corps dans de l'acide et blanchit le squelette. Son crâne fut peint et son squelette entier conservé dans un placard ( !!! )

    C'est à cette époque que les voisins de Dahmer commencèrent à se plaindre de l'odeur putride qui venait de son appartement. Dahmer expliqua au propriétaire que son réfrigérateur était cassé mais qu'il allait le réparer le plus rapidement possible.

    11ème victime : Trois semaines plus tard, le 24 septembre 1990, Dahmer rencontra David Thomas. Il l'attira chez lui et le drogua. Il déclara par la suite qu'il n'avait pas voulu tuer Thomas, mais qu'il s'était inquiété du fait que le jeune homme puisse être en colère lorsqu'il se réveillerait et réaliserait que Dahmer l'avait drogué. Il décida donc de le tuer. Le lendemain, Dahmer le démembra et pris des photos. On ne retrouva jamais son corps. Sa sœur déclara sa disparition le même jour. Elle l'identifia sur les photographies que Dahmer avait prises alors qu'il le démembrait.

    12ème victime : Le 18 février 1991, Dahmer rencontra un jeune homme de 19 ans, Curtis Straughter, qui voulait devenir mannequin. Dahmer lui proposa de poser pour des photos et Straughter accepta. Il l'étrangla avec une courroie en cuir. Puis, il le démembra et écrasa ses os. Dahmer garda son crâne, ses mains et ses organes sexuels, qu'il photographia, et jeta le reste du corps à la poubelle. Ils furent trouvés dans son appartement lors de son arrestation. La grand-mère de Straughter déclara sa disparition le 20 février, et son crâne fut identifié grâce à sa dentition.

    13ème victime : Le 7 avril 1991, un jeune homme noir, Errol Lindsey, parla avec Jeffrey Dahmer et le suivit jusqu'à son appartement en échange d'un peu d'argent. Lindsey fut drogué et étranglé. Dahmer eut des relations sexuelles avec son cadavre, puis le démembra et l'écorcha, et garda la peau durant quelques semaines. Il conserva le crâne comme trophée ( !!! ) et Lindsey fut identifié grâce à sa dentition.

    14ème victime : Tony Hughes avait un an de plus que Dahmer. Il était noir, sourd et muet. Ils se rencontrèrent dans un bar et communiquèrent en écrivant sur des papiers. Comme à son habitude, Dahmer lui proposa de l'argent pour des photos. Tony Hugues fut drogué, étranglé et son corps resta allongé sur le sol de la chambre à coucher pendant trois jours. Ensuite, il le démembra et le mit dans de l'acide. Son identité fut établie grâce à son crâne et à sa dentition.

    15ème victime : Le 26 mai 1991, Dahmer rencontra Konerack Sinthasomphone, un jeune Laotien de 14 ans. Il était le frère de Keison Sinthasomphone, que Dahmer avait agressé en 1988 ( !!!! )
    Il lui offrit de l'argent en échange de photos. Konerak accepta, le suivit chez lui, et posa pour deux photos, en caleçon, avant d'être drogué. Dahmer le viola, puis alors qu'il était encore vivant, perça un trou à l'arrière de son crâne avec une foreuse, pour y injecter de l'acide chlorhydrique ( !!!! ) Dahmer expliqua par la suite qu'il avait fait une "expérience" : il voulait de cette manière créer un "zombie" pour contrôler complètement sa victime. Dahmer alla ensuite boire une bière dans sa cuisine. Extraordinairement, Konerak se réveilla et parvint à se relever. Il sortit de l'appartement de Dahmer et marcha dans la rue. Le jeune adolescent fut aperçu, nu, hagard, zigzaguant, par des voisins qui avertirent la police. Lorsque les officiers arrivèrent, Dahmer ramenait le garçon chez lui. Les policiers questionnèrent Dahmer, qui répondit calmement que Konerak était son amant, et qu'il était majeur ! Pourtant, des voisins affirmèrent aux policiers que Konerak n'était qu'un adolescent. Mais, comme le jeune laotien ne parlait pas bien anglais, les policier le laissèrent avec Dahmer et partirent ( !!! ) Pour eux, il n'était qu'un "PD bourré. Dahmer ramena le garçon chez lui et l'étrangla immédiatement. Il le démembra et plaça son corps dans de l'acide. Konerak fut déclaré "disparu" le 27 mai 1991, on retrouva son crâne dans l'appartement de Dahmer.

    16ème victime : Un mois plus tard, Dahmer tua à nouveau, le 30 juin 1991, il alla à la parade de la Gay Pride de Chicago et rencontra un jeune homme noir, Matt Turner. Lui aussi voulait être mannequin. Dahmer l'invita à Milwaukee. Il lui paya le voyage en bus, puis le trajet jusqu'à son appartement. Là, Dahmer étrangla Matt Turner. Sa tête et ses organes internes furent découverts dans le frigo, et son torse dans la cuve d'acide de la chambre à coucher ( !!! )

    17ème victime : Une semaine plus tard, le 5 juillet 1991, encore à Chicago, Dahmer rencontra Jeremiah Weinberger, un jeune portoricain. Dahmer paya de nouveau le voyage vers Milwaukee en bus et le taxi jusqu'à son appartement. Ils eurent une relation sexuelle puis s'endormirent. La disparition de Weinberger fut déclarée le lendemain, mais il était encore en vie, chez Dahmer. Jeremiah avait voulu repartir à Chicago, Dahmer lui avait offert un verre. Dès que le jeune homme s'était endormi, Dahmer lui avait injecté de l'eau bouillante dans le cerveau après avoir percé son crâne ( !!! ) Jeremiah survecu, dans un état comateux, durant deux jours. Puis Dahmer décida de l'étrangler. La tête de Weinberger fut trouvée dans le frigo et son torse dans la cuve d'acide, avec celui de Turner.

    18ème victime : Le 15 juillet 1991, il rencontra un jeune homme noir, Oliver Lacy. Lacy suivit Dahmer chez lui. Ils eurent des relations sexuelles, puis Dahmer le drogua et l'étrangla. Il prit plusieurs photographies de sa victime avant et après l'avoir décapitée. Pendant qu'il le démembrait, Dahmer eut des rapports sexuels avec le cadavre. Il conserva son cœur dans son frigo et sa tête dans son réfrigérateur.

    19ème victime : Le 19 juillet 1991, Dahmer rencontra Joseph Bradehoft. Ils eurent des relations sexuelles, puis Bradehoft fut drogué et étranglé. Dahmer le laissa sur son lit, couvert par les draps, durant deux jours, et dormit avec le cadavre. Puis, il le nettoya et le démembra. Quand Dahmer fut arrêté, trois jours plus tard, la tête de Bradehoft était dans le frigo, et son torse flottait dans la cuve d'acide, avec ceux de Turner et Wienberger ( !!! )

    Il tuait de plus en plus souvent et ne se contrôlait presque plus

    20ème victime : Le 22 juillet, Dahmer rencontra Tracy Edwards. Il l'amena dans son appartement et lui offrit un verre. Dahmer lui fit des avances sexuelles. Tracy commença à lutter quand Dahmer referma des menottes sur son poignet droit. Quand Dahmer alla chercher un couteau, Tracy se précipita comme il le pouvait vers la porte, qui n'était pas fermée à clé. Dahmer essaya de le ramener à l'intérieur. Ils commencèrent à se battre. Dahmer reçu un coup sur la tête qui le projeta à terre. Tracy courut dans le couloir et sortit de l'immeuble.

    Les officiers de police Muller et Rauth faisaient leur patrouille et virent Tracy Edwards qui hurla. Terrifié, il expliqua aux policiers qu'un homme avait essayé de le tuer. Les policiers tentèrent d'enlever les menottes du poignet d'Edwards mais leurs clés n'étaient pas les bonnes. Aussi, Mueller et Rauth escortèrent Edwards jusqu'à l'appartement de Dahmer, au 213. La porte fut ouverte par Dahmer, blanc et blond. L'intérieur de l'appartement était propre et ordonné. Dahmer reconnu que les menottes étaient bien à lui et désigna sa chambre à coucher, expliquant que les clés devaient être sur la commode. A ce moment-là, les policiers pensaient encore être en présence d'une querelle d'homosexuels qui avait failli mal tourner, rien de plus...

    Mais, dans la chambre de Dahmer, les officiers de police trouvèrent un couteau de boucher présentant des traces de sang, ainsi que 74 Polaroïds montrant des hommes "dans des activités homosexuelles". Certaines de ces photos présentaient des hommes morts. Sur plusieurs d'entre elles, les corps étaient démembrés et mutilés.
    L'officier Mueller réalisa que les photographies avaient été prises dans la chambre. Dahmer, toujours calme, dit : "Je viens de perdre mon boulot, vous savez. Je voudrais bien boire une putain de bière". L'un des policiers ouvrit alors le réfrigérateur... et se mit à hurler. Il y avait une tête coupée à l'intérieur. Dahmer tenta de s'enfuir mais les deux policiers le plaquèrent au sol et lui passèrent des menottes.

    Leurs collègues continuèrent à fouiller l'appartement, et firent d'horribles découvertes :Une boîte de bicarbonate de soude dans le réfrigérateur absorbait difficilement l'odeur de décomposition de la tête coupée. Dans le frigo, il y avait trois autres têtes, côte à côte dans des sacs plastiques fermés, ainsi qu'un cœur, une marmite métallique qui contenait des mains et des pénis décomposés( !!! ), sur l'étagère, il y avait deux crânes, des bocaux contenant des organes génitaux préservés, une penderie contenait un squelette complet, des scalps humains détachés, et des organes génitaux. Dans une boîte, il y avait deux autres crânes. Dans une cuve de 260 litres d'acide, la police trouva trois torses humains dans différents états de décomposition. ( !!!)

    Certains des Polaroids avaient été pris par Dahmer alors qu'il démembrait ses victimes. "L'un représentait la tête d'un homme dans un évier. Un autre montrait une victime incisée du cou à l'aine, comme un cerf étripé après la chasse, avec une coupure si nette qu'on pouvait voir l'os pelvien".
    Certaines de ses photos montraient ses victimes avant qu'il ne les tue, dans diverses poses érotiques ou lors de scéances de "bondage".

    Ses derniers jours
    Dahmer fut condamné 15 fois à la prison à vie ou un total de 957 années de prison. ( !!!!)

    La matin du 28 novembre 1994, Dahmer lavait le sol des douches avec deux prisonniers très dangereux : Jesse Anderson, un homme blanc qui avait tué sa femme et accusait un homme noir de l'avoir fait, et Christopher Scarver, un noir schizophrène qui pensait qu'il était le fils de Dieu, et qui était en prison pour meurtre (lui aurait dû être dans un asile, par contre...). Il n'est pas difficile d'imaginer comment Scarver voyait Dahmer, qui avait tué tant d'hommes noirs, et Anderson, qui accusait un noir de son crime. Une combinaison désastreuse. Vingt minutes après qu'ils aient commencé à laver, un gardien revint pour voir si tout allait bien. Il trouva Dahmer face contre terre, dans une mare de sang, le crâne fracassé. Anderson était couché dans une douche, en sang lui-aussi. Scarver leur avait frappé la tête contre le sol et les murs des douches. Dahmer décéda durant le transport à l'hôpital. Jesse Anderson mourut peu après. Scarver déclara : "Dieu m'a dit de le faire !" Il fut condamné pour la deuxième fois à la prison à vie pour ces deux meurtres...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :