• Le kilomètre 239

     

    Le kilomètre 239
    <div-container></div-container> <div-container></div-container> <div-container></div-container> <div-container></div-container>
    A la fin de l'été 1929, une nouvelle autoroute fut ouverte à la circulation entre Brême et son avant-port, Bremerhaven.
    En un an, plus de 100 automobilistes eurent un mystérieux accident sur cette route, et tous au kilomètre 239.
    Ce tronçon était pourtant une parfaite ligne droite.

    Interrogés par la police, les survivants déclaraient avoir éprouvé une formidable excitation au moment où leur véhicule atteignait la borne, senti une grande force s'en emparer et le dévier sur le bas-côté.
    Le 7 décembre 1930, 9 voitures furent accidentées à l'endroit fatidique.

    La police était intriguée mais un sourcier du pays, Carl Wehrs, avança que la force mystérieuse n'était qu'un puissant champ magnétique engendré par un courant souterrain.

    Pour tester sa théorie, il prit une baguette d'acier dans ses mains, et s'avança vers le kilomètre 239.
    Lorsqu'il arriva à environ 4 mètres de la borne, la baguette vola de ses mains, comme arrachée par une force invisible, et fut lancée de l'autre côté de la route, tandis que Wehrs faisait un demi-tour sur lui-même.

    Trouvant l'expérience concluante, Wehrs enterra un coffre de cuivre plein de petits morceaux de cuivre en forme d'étoiles, juste à la base de la borne.
    Le coffre resta enterré une semaine, durant laquelle on ne déplora aucun accident.

    Il fut retiré et les trois premières voitures qui passèrent furent accidentées. On remis alors le coffre en place et il n'y eut plus d'accidents à la hauteur du kilomètre 239.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :