• le triangle des bermudes

    LES DISPARITIONS

         1678219592small.jpg

     

    Entre 1945 et 1975, 37 avions, plus d'une cinquantaine de bateaux et même un sous-marin atomique, disparaissent tout aussi mystérieusement et sans qu'aucun débris ni corps n'ait été retrouvé. A l'exception du vol 19 en et le cargo Raifuku en 1925, les victimes n'envoient jamais le moindre S.O.S. mais, bien au contraire, affirment souvent peu avant le drame que leur traversée se déroule tout à fait normalement.

     

     1800 Le Pickering, un bateau américain
     1854 Le Bella un navire britannique qui faisait voile vers la Jamaïque.
     1866 Le Lotta un trois-mâts suédois.
     1868 Le Viego, un navire marchand espagnol.
     1872 La Mary Celeste, bien qu'elle n'ait pas été retrouvée dans le Triangle, mais entre les Açores et Gibraltar.
     1880 L'Atalanta, un navire-école britannique avec ses 290 élèves officiers et tout son équipage.
     1884 Le Miramon, une goélette italienne.
     1902 Le trois-mâts allemand la Freya abandonné par son équipage errait à la dérive. Des dégâts laissèrent supposer qu'il avait été pris dans une violente tempête. Pourtant, rien de la sorte n'avait été signalé dans la région.
     1918 Le Cyclops, un navire charbonnier. Aucun S.O.S. n'avait été envoyé et pourtant, il y avait une radio à bord.
     1925 Le message suivant a été envoyé par le Raifuku Maru un cargo japonais : “Danger like dagger now. Corne quick ! (Danger poignard. Au secours. Vite !) Qu'a voulu dire l'opérateur radio ?
     1938 Le vapeur l'Anglo Australien signala : ” Temps idéal. Tout va bien “, avant de pénétrer dans la zone et on ne l'a jamais revu.
     1945 Le vol 19, le cas le plus célèbre : La disparition de cinq bombardiers américains.
     1948 Le Star Tiger était un appareil britannique qui assurait la liaison Açores-Bermudes. Il disparut après avoir envoyé le message suivant : “Conditions météo excellentes. Arriverons à l'heure prévue.
     1948 Un Doublas DC 3 disparut entre Porto Rico et la Floride. Le pilote aurait transmis les informations suivantes : ” Nous approchons de l'aéroport… Nous ne sommes plus qu'à 80 km au sud… Nous apercevons les lumières de Miami… Tout va bien. Attendons les instructions pour l'atterrissage. La tour de contrôle de Miami répondit en vain. On ne retrouva jamais le DC 3, bien qu'il eût disparu près des côtes, là où la profondeur de l'eau n'atteint pas plus de 6 mètres.
     1950 Par une mer calme, un cargo costaricain disparut avec son équipage de 28 hommes. “Que s'est-il passé ? ” demande Adi Kent Thomas Jeffrey. Personne n'en a la moindre idée. Le mystère s'épaissit lorsque le professeur Wayne Meshejian déclara que le satellite météorologique de la National Océanographique Administration tombait systématiquement en panne chaque fois qu'il passait au-dessus du Triangle des Bermudes : “Une force que nous ne connaissons pas, précisa-t-il, empêche le passage des informations. Richard Winer fait remarquer, en effet, que, dans le Triangle, l'aiguille de la boussole n'indique pas le pôle Nord magnétique mais le pôle Nord réel.
     Entre 1950 et 1954 neuf cargos auraient disparu dans cette zone mystérieuse.
     1955 Le gouvernement japonais aurait chargé une équipe de savants de résoudre ce mystère. Conclusion : le navire expérimental Kaiyo Maru aurai disparut à son tour. En fait, il ne s'agit pas de neuf cargos, mais de neuf bateaux de pêche, de 62 à 192 t, dont on a perdu la trace entre 1949 et 1953'. Quant au Kaiyo Maru n° 5, il ne disparut pas en 1955. mais en 1952. Il y avait bien des chercheurs à bord, mais ils étudiaient la naissance d'un îlot volcanique. Enfin, les autorités japonaises n'ont jamais interdit l'accès de cette zone…
     1966 Le remorqueur de sauvetage Good News fait route de Porto Rico à Fort Lauderdale, lorsqu'il est entouré par un brouillard très épais et secoué par des eaux houleuses. Le compas et les instruments électriques commencent aussitôt à se détraquer. Pourtant, dès que le navire sort de cette brume énigmatique, le temps est clair, la mer est redevenue calme et les instruments fonctionnent à nouveau normalement.
     1972 Le pilote Chuck Wakely vole entre Bimini et Miami. Il croit voir que les ailes de son avion deviennent translucides. En quelques minutes, l'habitacle du pilote est inondé par une lueur étrange et l'appareil change de direction sans qu'il puisse intervenir. La lumière s'arrête et les instruments de bord de remettent aussitôt à fonctionner.
     1975 La vedette côtière Diligence se porte au secours d'un cargo en flammes lorsque sa radio s'éteint brutalement sans raison. L'équipage voit de mystérieuses lumières vertes tomber du ciel. L'enquête ultérieure ne peut, là non plus, donner aucune explication rationnelle à cette panne et à ces phénomènes étranges


  • Commentaires

    1
    sPAWN784
    Vendredi 23 Juillet 2010 à 18:53
    Sa reste 1 Mystere!!................
    2
    23-AVRiiL-x
    Jeudi 23 Décembre 2010 à 18:51
    Lol Sa me fou un peu Les Chokotte :P
    3
    PRALINES1 Profil de PRALINES1
    Jeudi 23 Décembre 2010 à 21:39
    lol bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :