• Ramsès II le bâtisseur

    Ramsès II le bâtisseur

    Lorsque nous parlons de l’Égypte antique, un nom nous vient à l’esprit : Ramsès. Mais ce nom désigne une série de plus de dix pharaons, les Ramessides, touchant aux XIXe et XXe dynasties. Le plus important de ces pharaons a probablement été Ramsès II. En effet, ses différentes réalisations ont permis à l’Égypte de se développer à l’intérieur d’un immense empire. Nous allons donc voir dans quel contexte il a vécu, comment a été sa vie et, enfin, l’héritage qu’il a laissé à l’Égypte et au monde.

    Contexte Historique

    Ramsès II a vécu durant l’Antiquité égyptienne, plus précisément pendant le Nouvel Empire, apogée de l’empire égyptien. Nous pouvons noter, dans cette période glorieuse de l’Égypte, le pharaon Thoutmosis III (~1484-~1450), qui a repoussé les frontières de l’Égypte jusqu’à l’Euphrate, ainsi que sa tante, la reine Hatshepsout (~1504-~1484) qui a su, durant son règne, maintenir la paix dans tout le royaume.

    Pendant l’Antiquité, du point de vue social, ce sont les aristocrates et la classe sacerdotale qui dominent. En effet, les prêtres possédaient une position très importante à cause de leur fonction : leur travail était de servir de lien entre le peuple et les dieux, donc avec le roi, fils de ces derniers. Mais les esclaves et les étrangers avaient moins de chance. En effet, les esclaves capturés lors des nombreuses conquêtes, ainsi que des prisonniers égyptiens étaient utilisés dans les carrières et dans les champs pour satisfaire les intérêts des classes supérieures. Pour les grandes constructions, les pharaons levaient souvent des corvées obligatoires, notamment parmi les paysans. Quant aux Hébreux, des tribus d’origine sémitique venues s’établir en Égypte, ils étaient contraints de se plier aux corvées populaires, sans toutefois posséder les droits particuliers aux Égyptiens

    .

    C’est à cette époque que ces Hébreux décident de fuir l’Égypte. Cet événement est en fait l’Exode dont le récit est relaté et magnifié dans la Bible. Mais ceci demeure hypothétique, bien que les dates semblent concorder. Ce sont aussi les Hébreux qui ont construit Pi Ramsès, la nouvelle capitale établie par Ramsès II, dans le delta nord-ouest du Nil.

    Dans le domaine économique, les Égyptiens, sous Ramsès II, se démarquent par leur puissance et l’étendue de leur royaume qui leur permet d’exploiter l’or des provinces. Cependant, cet or était surtout utilisé pour augmenter les richesses du pharaon. L’Égypte a aussi été très forte dans le domaine de la culture du blé et, si on en croit la Bible, en aurait fait le commerce.

    La vie de Ramsès

    Ramsès II est né en ~1304. Il est issu de la famille royale, fils de Séthi I et de Touy, issue d’une famille militaire. On croit qu’il est né dans la ville de Tanis, bien que d’autres villes du delta auraient pu être le lieu de sa naissance. Étant fils de pharaon, sa vocation était de devenir lui-même pharaon et c’est pourquoi il a reçu une formation à la cour royale où il a appris à gouverner un royaume aussi grand que celui de l’Égypte.

    Après son enfance, sa vie a été complètement vouée à son règne. Sur le plan militaire, son travail a été de continuer la guerre contre les Hittites, comme l’avait fait son père. C’est d’ailleurs durant cette guerre qu’a eu lieu la fameuse bataille de Qadesh, dont le déroulement a été très modifié par le poème de Pentacour. En effet, ce texte annonce que Ramsès II a vaincu, voire écrasé, les forces hittites. Mais, dans les faits, il a simplement réussi à sauver son armée d’un guet-apens dans lequel les avaient amenés deux éclaireurs hittites capturés. Cette bataille, dont le but premier était de s’emparer de la ville de Qadesh s’est avérée une partie nulle, puisque les Hittites n’ont pas réussi à détruire l’armée égyptienne et que les Égyptiens n’ont pas réussi à capturer Qadesh. Cependant, le lendemain de cette bataille, Mouwatalli, chef des Hittites, offre un pacte de non-agression à Ramsès II.

    C’est la menace des attaques des peuples de la mer qui pousse Ramsès II à édifier sa nouvelle capitale, Pi Ramsès, dans le delta du Nil. En ayant sa capitale à cet endroit, il augmente l’efficacité de la région et la rend ainsi beaucoup plus forte. Une autre des caractéristiques de son règne est l’exploitation de la Nubie, qui a permis un enrichissement considérable du royaume. D’ailleurs, cette région abrite un des trésors les plus considérables de Ramsès II : Abou Simbel. À cet endroit, deux temples ont été construits. Le plus petit des deux était dédié à Néfertari, sa magnifique femme, ainsi qu’à la déesse Hathor. Le plus grand était consacré au dieu Osiris et à Ramsès II lui-même. La raison pour laquelle il a construit un temple pour Osiris est que le peuple n’aimait pas qu’on adore le dieu Seth. Donc, afin de regagner sa confiance, il fallait prouver sa fidélité à Osiris. Il s’agit là d’un beau coup de relations publiques ! Enfin, c’est à Ramsès II qu’on doit le temple de Karnak, dédié au dieu Amon.

    C’est par ailleurs grâce à l’exploitation de la Nubie qu’on se rappelle de lui comme d’un grand pharaon : toute la joaillerie qu’il a obtenue là-bas a servi à améliorer son apparence divine. Maintenant, non seulement ses origines étaient-elles divines (fils du dieu Amon), mais son apparence l’était aussi.

    Son héritage

    Outre le fait qu’il a laissé en Égypte une progéniture de plus de cent cinquante enfants (!!!) Ramsès II a été très important pour l’avenir de sa patrie. À court terme, il a réussi à solidifier l’empire en faisant la paix avec les Hittites et en déménageant la capitale à un endroit plus stratégique. Il a aussi contribué à enrichir l’Égypte grâce à l’exploitation de la Nubie. À long terme, il aide toujours l’économie égyptienne grâce aux nombreux monuments qu’il a construits et qui sont chaque jour visités pas d’innombrables touristes.

    De ses enfants, deux se sont démarqués. Il y a, bien sûr, Méremptah (son treizième fils) qui lui succéda et tenta de poursuivre son œuvre, sans, à vrai dire, beaucoup de succès : il réussit à retenir les peuples de la mer, mais son armée s’affaiblit. Khaêmouaset, frère de Méremptah, se fit plus remarquer. En effet, comme son père, il est passionné par les monuments dédiés à des dieux. Il en fait restaurer plusieurs, à travers toute l’Égypte. Il a aussi été nommé grand-prêtre.

    Conclusion

    Ramsès II a été un très grand pharaon, bien que certains éloges qu’on lui attribue ne lui reviennent pas nécessairement. Quoi qu’il en soit, ses réalisations ont toutes été bénéfiques pour son pays : construction de temples monumentaux, paix avec les Hittites et déménagement de la capitale à Pi Ramsès. Tous ces facteurs ont eu une incidence positive soit à court terme, soit à long terme. Malheureusement, à moyen terme, on peut dire qu’il a été le dernier des “ grands ” pharaons d’Égypte. En effet, aucun de ses successeurs n’a su garder le royaume aussi bien que lui et c’est pourquoi l'Égypte sera éventuellement, à la Basse époque, envahie par différentes civilisations, dont celle des Grecs

    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :